Laurent Tixador, lauréat du Prix COAL 2013

18 avril 2013

Laurent Tixador, lauréat du Prix COAL 2013

PARIS LE 3 AVRIL 2013 – Le Prix COAL Art et Environnement 2013, a récompensé hier l’artiste Laurent Tixador pour son projet Architecture Transitoire. Il a été désigné par un jury de personnalités de l’art contemporain, du développement durable et de l’environnement, parmi dix projets nommés. Le Prix Coal Art et Environnement qui avait cette année pour thème l’Adaptation, a engagé la participation de plus de 200 artistes provenant de plus de 30 pays.

L’artiste lauréat : Laurent Tixador pour son projet Architecture Transitoire

Concevoir son habitat dans un milieu donné en ne partant de rien, en ne comptant que sur sa force physique et son ingéniosité, est le point de départ des gageures inédites que Laurent Tixador ne cesse de relever avec Ses Architectures Transitoires. Qu’elles soient établies dans une pâture, une caserne désaffectée, un chaos granitique ou encore un bosquet, elles sont chaque fois l’occasion d’expérimenter des situations pré- technologiques, d’engager un mode de décélération et de mettre en perspective la condition de l’homme du XXIe siècle. C’est l’environnement, qu’il soit ou non naturel, qui définit le style de ces architectures et oblige le corps et l’esprit à s’adapter à ses exigences. Laurent Tixador va, grâce au Prix Coal, poursuivre ces explorations, où l’expérience et la faculté de saisir toutes les opportunités s’avèrent être les seuls bagages nécessaires. Ce processus apparait comme la métaphore d’une des constantes de l’humanité à l’échelle de la planète : les humains forgent l’environnement selon leurs besoins plus qu’ils ne s’y adaptent.

Gaëlle Rocher, Alice Audouin, Laurent Tixador, Lauranne Germond

Gaëlle Rocher, Alice Audouin, Laurent Tixador, Lauranne Germond

Le jury du prix Coal 2013

Claude d’Anthenaise, Conservateur en chef du Musée de la Chasse et de la nature, Judith Benhamou-Huet, Critique d’art et commissaire d’exposition, Patrick degeorges, Responsable des questions émergentes et stratégiques à la DEB, ministère de l’écologie, David Edwards, Professeur à l’université Harvard, uSA et Fondateur du Laboratoire, Jennifer Flay, Directrice artistique de la FiAC, Thomas Grenon, Directeur général du Muséum national d’Histoire naturelle, Raphaël Ménard, Directeur de la prospective, Groupe Egis, Chiara Parisi, Directrice des programmes culturels de la Monnaie de Paris, Jacques Rocher, Directeur de la Fondation Yves rocher, Gilles Tiberghien, Philosophe étaient les membres du jury de cette 4ème édition du Prix Coal.

Les neufs autres projets nommés sont :
Ivana Adaime Makac, L’Observatoire de Mr Martins, Damien Chivialle, Urban Farm Units, Nicolas Floc’h, Structures Productives, Amy Franceschini Futurefarmers, Bakehouse Bjorvika, Hanna Husberg Laura McLean Kalliopi Tsipni-Kolaza, Contingent Movements Archive, Matthew Moore/ Digital Farm Collective, The Living Library, Liliana Motta, Éloge du dehors, Zhao Renhui, Halfway to Heaven, Anna Katharina Scheidegger,31 Juillet à Fiesch

Le Prix Coal art et environnement
Depuis 2010, le Prix Coal Art et Environnement, d’une dotation de 10 000 euros, récompense chaque année le projet d’un artiste touchant à l’écologie. L’objectif est d’inciter les artistes contemporains à s’emparer des grands enjeux sociétaux et environnementaux et de participer à l’émergence d’une nouvelle culture de l’écologie. Le Prix Coal est placé sous le haut patronage du ministère de la Culture et de la Communication, du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et du Centre national des arts plastiques. Il bénéficie du soutien de la Fondation Yves Rocher, du groupe Egis et d’un partenariat avec Le Laboratoire, Hédonie et l’agence New York.

Laisser un commentaire