Archive for août, 2013

18 août 2013

Renverser l’insoutenable ?

« Renverser l’insoutenable » d’Yves Citton (Seuil) se donne par son titre un objectif de taille.
S’il est courageux dans la définition de nos responsabilités, si l’idée de « geste fort » dans une « médiocratie » est intéressante, s’il perçoit bien la convergence des différentes impasses sociales environnementales et éthiques actuelles et l’erreur de l’antagonisme entre social et environnement, s’il est nuancé et pédagogique, le livre ne tient pourtant pas la promesse de son titre : il n’est pas performatif.
Après un début prometteur sur le diagnostic de l’insoutenabilité, le passage à l’action trébuche sur la difficulté à sortir des débats. Plutôt que d’agir, le lecteur est invité à assister à une discussion interne au cercle de Multitudes rassemblé devant l’âtre « activisme » (alimenté par les buches à brûler « capitalisme »). Grand animateur du débat, l’auteur organise avec clarté et érudition en trois points, cinq thèmes, trois courants, deux courants plus la voie bis, etc. ce qui relève davantage des « réflexions préparatoires au choix des méthodes de renversement de l’insoutenable ».
L’auteur aurait pu sauter la case « discussion avec les mêmes » (Balibar, Negri, Quessada, Agamben, Foucault…) et se consacrer directement au concept du « geste fort » qui a en effet lui, une forte dimension transformative. Mais au moment de définir ces « gestes forts » l’auteur cite pour la France stop pub, les faucheurs volontaires ou le kidnapping de patrons. De quoi, vraiment, renverser l’insoutenable ?

renverser-insoutenable-1057975-616x0.jpg

Alice Audouin