Warning: Declaration of PLL_Walker_List::walk($elements, $args = Array) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/aliceaud/www/wp-content/plugins/polylang/include/walker-list.php on line 56

  • EnglishEnglish
  • Il était une forêt

    18 décembre 2013

    Il était une forêt

    « Il était une forêt » de Luc Jaquet a deux points fort. Tout d’abord, il est consacré à Francis Hallé. Ce très grand homme y transmet son savoir et fait comprendre l’importance, la beauté et la complexité de la forêt. Le réalisateur restitue la majesté de la forêt dans des plans de toute beauté. Ensuite, Luc Jacquet introduit la forêt dans l’histoire du cinéma, et démontre ainsi que le cinéma s’intéresse enfin aux êtres vivants qu’il ignorait jusqu’ici et dont dépend, pourtant, sa survie. C’est une première.

    21035749_20130903122939701.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

    Cependant, le film souffre certes de longueurs, d’une image figée et dépassée du scientifique toujours immobile ou dessinant, ainsi que d’une musique envahissante et trop directive sur le plan émotionnel.

    L’impression finale est une sentiment mêlé de rendez-vous manqué et d’utilité. L’homme exceptionnel qu’est Francis Hallé nous parle. C’est une voix majeure, indispensable, et tout ce qui vient de lui est d’emblée précieux. Mais le réalisateur ne le laisse justement pas parler, ou si peu, et si figé, que son héritage ne peut se transmettre dans le plaisir.

    Francis Hallé perché dans les arbres semble s’envoler, sans que l’on ait pu l’attraper.

    Comments are closed.