Warning: Declaration of PLL_Walker_List::walk($elements, $args = Array) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/aliceaud/www/wp-content/plugins/polylang/include/walker-list.php on line 56

  • EnglishEnglish
  • Trois conseils

    27 janvier 2013

    Trois conseils

    Le nouveau magazine Biomood m’a sollicitée pour que je donne trois conseils, ce que je veux ! 🙂 Difficile de choisir.
    Voici ce que j’ai proposé, en essayant d’intégrer des dimensions éecologique, esthétique et psychologique.

    Oser rompre avec son fournisseur d’électricité
    Rien de plus simple que de changer de fournisseur d’électricité et de soutenir les énergies renouvelables, grâce à Enercoop? Au vu de l’augmentation des prix d’EDF, cela revient presque au même prix. Ainsi, en les « consommant » on soutient la filière. C’est aussi le bon moment de profiter du débat actuel sur la transition énergétique pour donner son avis en tant que citoyen et demander une impulsion de notre pays en faveur des énergies renouvelables.

    3172479

    Changer avec l’art
    Qu’il s’agisse d’artistes vivants, exposés actuellement au Domaine de Chamarande sur le thème de l’écologie ou qu’il s’agisse, plus loin de nous, des préraphaélites, ce mouvement d’avant garde anglais (Millais, Hunt…) de la fin du XIX ème qui combine au plus haut point esthétique, progrès social et passion pour la nature, l’art reste inégalable pour désigner ce qui est précieux et défricher les chemins d’espoir. La question du célèbre écrivain russe, « si ce n’est pas la beauté qui change le monde, alors quoi? » est plus que jamais d’actualité. Le monde meilleur existe, il est dans l’art. Il n’y a plus qu’à le contempler, s’en inspirer et changer avec lui.

    435883337(The Bling Girl, J.E. Millais, 1856 )

    Prendre soin de la Parole
    En ce temps heureux où le développement personnel s’ouvre à de nouvelles techniques et de nouveaux horizons, plus corporels, spirituels, concrets, la tentation est grande de critiquer, voire de jeter à la poubelle la psychanalyse, telle une vieille machine lourde et inutile. Or cette pratique ancienne, patiente et presque silencieuse, est la gardienne précieuse et indispensable de la Parole. La parole est lente à venir, mais la psychanalyse sait l’attendre. Protéger la psychanalyse, c’est préserver l’écoute.

    36495318

    Comments are closed.